The Division

Created with Sketch.

The Division

  • Plateforme de test : Version Uplay
  • Jeu dispo : PC, Xbox et Playstation
  • Type de jeu : TPS, RPG/MMO
  • Interêt : Vous etes agent de la division, maintenez l’ordre !
  • Liens : The Division

 Specs Minimum

  • Système d’exploitation : Windows® 7, Windows 8.1, Windows 10 (64-bit versions only)
  • Processeur : Intel Core i5-2400 | AMD FX-6100, or better
  • Mémoire vive : 6 GB de mémoire
  • Graphiques : NVIDIA GeForce GTX 560 with 2 GB VRAM (current equivalent NVIDIA GeForce GTX 760) | AMD Radeon HD 7770 with 2 GB VRAM, or better – See supported List*
  • DirectX : Version 11
  • Réseau : Connexion internet haut débit
  • Espace disque : 40 GB d’espace disque disponible

Specs Recommandées

  • Système d’exploitation : Windows® 7, Windows 8.1, Windows 10 (64-bit versions only)
  • Processeur : Intel Core i7-3770 | AMD FX-8350, or better
  • Mémoire vive : 8 GB de mémoire
  • Graphiques : NVIDIA GeForce GTX 970 | AMD Radeon R9 290, or better – See supported List*
  • DirectX : Version 11
  • Réseau : Connexion internet haut débit
  • Espace disque : 40 GB d’espace disque disponible

 

 

 

Oui comme beaucoup de choses, je suis toujours à la bourre concernant certains jeux, du coup j’en découvre de très bon après tout le monde.

The Division d’Ubisoft est sortie en 2016, c’est un TPS qui se veut RPG/MMO. Nous retrouvons ce jeu sur PC, Xbox et PS4. Dans notre test ici nous allons faire la version PC. De plus la version que nous testons est en version 1,8 (un patch datant du 05-12-2017)

Du coup j’ai la chance d’avoir accès au jeu avec tous les DLC ainsi que toutes les patchs. Une dark zone agrandi, des modes de jeu divers et varié. De quoi juger au mieux de ce jeu.

Le côté MMO est à chercher, toute la partie de leveling se fait en solo ou en groupe de 4 maximum. Donc pas de capital avec un demi-million de joueurs, cette phase dure sur 30 niveaux (niveau max de la partie Solo). Une durée de vie proche de 40 h pour atteindre le niveau max et les 100 % de l’histoire.

Les missions sont diverses et variées, les missions secondaires sont plus communes et répétitives. Mais on se prend bien au jeu de l’agent présent pour sauver le monde. J’ai eu la chance de faire toute cette partie en coop avec un joueur de plus. Du coup c’était plus simple et bien cool.

Vous avez contre vous plusieurs factions qui se sont alliées pour vous faire la peau. Ou en tout cas pour mettre à feu a et sang ce qui reste de New York.

On commence par les émeutiers qui sont des sauvages à capuche. Rien de bien compliqué pour les descendre. Pas de chef a l’heure actuelle.

Ensuite viendront les nettoyeurs. Eux ils sont cool, ce sont de bons gros sauvages qui ont des lance-flammes et leur seul but dans la vie c’est d’incendier tout le monde pour les purifier. Mon délire c’est de tirer dans leur bouteille de gaz, l’histoire de les faire voler un peu. Le chef de cette faction s’appelle Joe Ferro.

Les Rikers est une faction compliquée sans peur et surtout ils n’ont rien à perdre. Ce sont des évadés des prisons des alentours. Sème la terreur, kidnappe et torture des agents de la JTF. La chef de cette faction s’appelle Larae Barett.

Le Last Man Battalion (LMB), groupe paramilitaire très agressif, qui veut contrôler les quartiers. Bien mieux organisé que les autres factions, ce sont des adversaires fort intéressants. Le chef s’appelle Charles Bliss.

Pour terminer, les plus forts d’entre eux sont des agents de première vague, déclarer perdus au combat. Ils ne veulent qu’une chose, la propagation du virus. Un Agent s’est proclamé chef de cette faction. C’est d’ailleurs lui que vous allez chasser tout au long de l’histoire. Aaron Keener.

 

 

Toutes les factions ont des boss qui sont des soldats extrêmement résistants et qui font mal. Restez bien sur vos gardes, il vous faudra user de vos compétences pour les faire tomber.

Une fois cette phase terminée c’est maintenant que tout commence. Vous aurez des missions journalières qui seront pliées entre 1 h et 2 h de temps. Là-dessus, rajoutez une partie de mission hebdomadaire ou il vous faudra plus de temps pour les boucler.

La dark zone deviens bien plus drôle, malgré la masse de cons qui ne sont là que pour le PVP et qui ruine un peu la partie PVE pour les noob. Ne lâchez pas l’affaire, pour ma part lorsque je vois un agent qui fait une extraction d’items contaminés. Je n’ai pas envie de me le faire, mais au contraire de lui donner un coup de main.

Soit à protéger son butin. Soit lui permettre d’extraire son loot en sécurité. Je suis aussi tombé sur des agents comme ça pour moi lorsque mon loot était exotique ou vert. C’est assez stressant de voir d’autres agents en renfort qui peuvent d’un seul coup vous rouler dessus et prendre votre loot. Mais cela n’arrive pas tous les 4 dimanches non plus.

Une fois que vous avez fini le mode histoire, il faut vous stuffer. Un moyen cool c’est donc la Dark zone qui est LE MODE multiplayer dans la ligné d’un petit MMO. Vous êtes en partie avec d’autres agents qui font la même chose que vous à savoir extraire du matos à haute valeur.

Le but simple avoir un équipement au top pour pouvoir faire des missions de plus en plus dures.

D’autres modes de jeu très intéressant sont mis à l’honneur dans The Division. Le mode survie, c’est LE mode qui est vraiment cool dans ce jeu. En gros vous survivez à un crash d’hélico, et votre combinaison Hazmat fuit de partout. Vous allez mourir dans d’atroce souffrance. Vous devez, trouvez de quoi vous soigner, manger et boire. Vous vous stuffez comme vous pouvez et direction la Dark Zone pour extraire votre objectif de mission.

Vous avez la possibilité de faire ce mode en PVE ou en PVP. Le nombre total de joueurs est de 12 ce qui est déjà pas mal, vu que le loot ne repop pas du tout. Donc si on se retrouve à 2000 joueurs, vous crèverez de faim bien avant que la maladie vous emporte.

A la fin vous reviendrez dans le HUB central et vous pourrez ouvrir vos super caisses. Avec un peu de chance, vous trouverez du stuff de haute valeur.

Un mode Barrou d’honneur est ni plus ni moins qu’une capture de point. Résistez contre l’ennemie et amassez de nombreux loot.

Un mode Underground, vous permettra de faire du PVE dans des souterrains et des missions générées aléatoirement. Le souci dans ce mode c’est le côté aléatoire… qui ne l’est pas complètement, car les salles étant très grandes, on retrouve régulièrement la même disposition.

Un mode résistance qui est tout nouveaux (patch 1.8) et vous permettra de vous battre contre des vagues d’ennemies et vous permettra de looter encore et encore du stuff.

Des évènements mondiaux seront également à l’honneur, mais ce sont des évènements avec un temps imparti, faites partie des joueurs pour récupérer des supers loots et parfois UNIQUE. Je n’ai pas eu la chance de participer à ce genre d’évènement vu que je me suis mis au jeu un peu tardivement. J’espère bien participer au prochain.

Des set d’armure sont à votre disposition également. Je vous conseille de prendre beaucoup de temps pour sélectionner votre set d’armure, car ce ne sera pas la même chose que vous jouiez seul ou en équipe de 2 ou 4 joueurs. Une option cool est de pouvoir sélectionner son paquetage et ainsi d’avoir plusieurs sets de dispo en fonction de vos parties.

Un reproche que j’ai à faire au jeu, oui il n’a pas que des bons points. C’est la couleur de l’équipement. Au début ramassez du vert foncé c’est cool, du bleu c’est rare et bien, du violet c’est carrément l’extase. Le doré et le vert de set c’est carrément impossible.

Une fois le leveling et une première sortie en DZ… on ne ramasse que du Doré et du Vert de set… du coup le reste n’a pas de valeur sauf peut-être à la revente ou l’on se retrouver rapidement avec des millions de crédit sur son compte.

C’est donc bien dommage de ne pas avoir fait une passation plus lente entre les couleurs d’équipement, l’histoire de dire j’en ai chié, mais je l’ai eu mon set. Là en l’espace d’une dizaine d’heures de jeu, il y a moyen d’avoir deux sets complets.

Les seuls items rares que nous trouvons sont des items nommés (exotique). Mais le souci c’est qu’ils ne sont pas très performants par rapport à certains dorés et d’autres équipements de set. On aurait aimé plus de choses RARES.

 

Le chat est très peu utilisé de ce que j’en ai vu, ce n’est pas plus mal. Souvent pourri par la communauté c’est pas une option obligatoire dans ce genre de jeu.

Une journée type d’un agent de la division est assez simple. Des cibles à hautes valeurs sont présentes dans la zone non contaminée de Manhattan il vous faudra les chasser pour remettre de l’ordre. Une sortie dans la DZ pour extraire du matériel contaminé et pour chasser les renégats. Un petit nettoyage de souterrain. Une sortie récupération de donnée et de protection de point. Une partie qui vous tiendra facilement 4 h de votre temps.

Les rageux et haters seront tous d’accord pour dire que ce jeu est de la merde… Ce n’est pourtant pas le cas. Sur de nombreux points, ce jeu sort du lot et en devient très intéressant. On lui reproche une IA aux fraises qui fait n’importe quoi, des bugs de collision, des soucis de texture et j’en passe. Certes c’est un jeu qui souffre de pas mal de bugs, mais rien de bloquant pour moi et j’ai tout de même réussi à jouer sans problème pendant 40 heures et j’ai pris mon pied.