Stellaris

Created with Sketch.

Stellaris

  • Plateforme de test : Version Steam
  • Jeu dispo : PC
  • Type de jeu : RTS, RPG, Space conquest
  • Intérêt : Un jeu complet de conquête spatiale avec son lot d’événement.
  • Liens : Stellaris

Specs Minimum

  • Système d’exploitation : Windows 7 x86 or newer
  • Processeur : AMD Athlon II X4 640 @ 3.0 Ghz / or Intel Core 2 Quad 9400 @ 2.66 Ghz
  • Mémoire vive : 2 GB de mémoire
  • Graphiques : AMD HD 5770 / or Nvidia GTX 460, with 1024MB VRAM. Latest available WHQL drivers from both manufacturers.
  • DirectX : Version 9.0c
  • Réseau : Connexion internet haut débit
  • Espace disque : 4 GB d’espace disque disponible
  • Carte son : Direct X 9.0c- compatible sound card

Specs Recommandées

  • Système d’exploitation : Windows 7 x64 or newer
  • Processeur : AMD Phenom II X4 850 @ 3.3 Ghz or Intel i3 2100 @ 3.1 Ghz
  • Mémoire vive : 4 GB de mémoire
  • Graphiques : AMD HD 6850 / or Nvidia GTX 560TI, with 1024MB VRAM
  • DirectX : Version 9.0c
  • Espace disque : 4 GB d’espace disque disponible
  • Carte son : DirectX 9.0c-compatible sound card

 

L’espace, l’ultime frontière. Stellaris est un 4X en temps réel, avec option de pause (et heureusement !) qui vous invite à vous lancer à la conquête de la galaxie. Vous incarnez une jeune (à l’échelle galactique) civilisation qui vient de découvrir le voyage interstellaire grâce a la mise au point de vaisseau FTL (« faster than light », plus rapide que la lumière).

L’empire que vous jouez est hautement personnalisable. Vous avez le choix de la race parmi une longue liste contenant entre autres humanoïde, reptilien, planétoïde ou bien machines. Vous avez ensuite le choix de donner à votre population divers traits négatifs et positif afin de les personnaliser d’avantages.

Votre planète d’origine décidera des climats auquel votre peuple sera adapté (et donc quel type de planète vous pourrez coloniser en début de jeu, sachant que plus tard l’accès a des techniques de terraformation et de manipulation génétiques vous ouvrira l’accès a toutes les planètes ou presque).

Enfin le choix de type de gouvernement (dictature démocratie, etc.) et le choix de vos philosophies (ethics en anglais) et de vos aspirations. Ces dernières sont très importantes, car ils vont déterminer comment les autres empires vous perçoivent.

Si vous décidez d’opter pour un empire matérialiste qui fait fi de la foi alors les empires spiritualistes se dresseront naturellement comme vos rivaux, si vous jouez une monarchie certains empires pourraient essayer de venir « vous apporter la démocratie », enfin si vous décidez de jouer des nazis de l’espace et d’exterminer toutes les autres races vous vous trouverez bien peu d’amis dans la communauté galactique.

Stellaris brille par son côté RPG, car beaucoup de décision que vous ferez lors d’événement ainsi que des choix de philosophies que vous avez faits vont impacter le déroulement de la partie.

De plus il brille aussi par sa capacité à déséquilibrer le début de partie. La où les 4X standards ont tous les empires commencent à égal, chez Stellaris vous pourrez rencontrer des empires qui sont « avancés » (c’est-à-dire qui ont déjà colonisés plusieurs planètes et recherchés plusieurs technologies leur donnant un avantage certain et gracieux) et des anciens empires « dormants » datant de plusieurs millénaires.

Ces empires possèdent dès le début toutes les technologies du jeu ainsi que de puissantes flottilles et des bâtiments de production unique, cependant ils resteront dans un état léthargique pendant la plus grosse partie du jeu, à moins que vous décidiez d’aller titiller le dragon qui sommeil

Bien sûr comme pour le reste tout est réglable et si vous ne voulez ni de l’un ni de l’autre vous pouvez empêcher leur apparition à la création de la partie, mais ce serait bien dommageable, car cela fait partie de la saveur du jeu.

Une fois la partie lancée vous vous rendrez compte que la chance peut jouer grandement, car le positionnement de votre empire et surtout vous voisins directs sont critiques. Commencer a coté de deux empires qui partagent vos philosophies vous sera beaucoup plus agréable que de devoir supporter des xénophobes qui ne veulent que votre destruction (surtout si ces xénophobes sont des empires avancés).

Et quand bien même vous réussiriez à survivre à vos voisins, au cours de la partie plusieurs événements majeurs qualifiés de crises peuvent retourner le cours de la partie que ça soit un soulèvement des machines à IA dans toute la galaxie, une incursion d’êtres extra dimensionnels ou une invasion d’une nuée qui rappelle les Zergs, ces événements peuvent redistribuer les cartes (ou mener la galaxie à son extinction).

À part ça, Stellaris respecte les règles des 4X, vous allez rechercher des technologies qui permettent à votre empire de s’étendre, ces conquêtes vont vous fournir de ressources pour défendre votre empire à l’aide de nouveaux vaisseaux (Stellaris dispose d’ailleurs d’une interface de création de vaisseaux plutôt réussie qui permet de personnaliser chaque classe de vaisseau afin de mieux répondre aux menaces que peuvent poser vos ennemis).

Faites tout de même attention à ne pas inciter la haine de vos voisins à cause de votre expansionnisme au risque de devoir entrer en guerre contre eux (où peut-être cela était votre objectif depuis le début ?).

Les conditions de victoires de Stellaris peuvent laisser à désirer par contre : extermination de tous les autres empires, colonisation de 40 % des planètes de la galaxie ou bien colonisation de 60 % de la galaxie par votre fédération. L’absence de conditions de victoires plus pacifiques est dommageable.

Au cours de diverses mises à jour Stellaris a étoffé son contenu de base avec l’ajout des Léviathans (créatures ou machines gigantesques attendant dans certains systèmes que vous les trouviez),l’ajout des mégas structures (sphère de Dyson et « ring worlds » [pensé au Halo de Halo],  l’ajout des empires machines et « hive mind » [esprit de ruche où toute la population est liée à une intelligence centrale] et tout dernièrement l’ajout d’armes capables de détruire des planètes entières, parce que qui n’a pas rêvé d’avoir son étoile de la mort ?

De plus une communauté extrêmement présente produit de nombreux mods que je vous invite à tester. Qu’ils soient simplement graphiques [ajout de visuels pour les vaisseaux ou les races, visuels parfois tirés d’autres licences connues] ou bien affectant le gameplay il peuvent transformer l’expérience de jeu [je conseille cependant de jouer au moins quelques parties sans mods pour comprendre les mécaniques de base du jeu].

Avec une durée de vie proche de l’infinie et au-delà, je vous invite à vous jeter sur Stellaris aussi vite que possible. Bien entendu pour tout fan de stratégie et de conquête spatiale que vous êtes c’est déjà chose faite.

Vous ne regretterez nullement votre achat et n’oubliez pas les DLC qui apportent beaucoup plus qu’un simple package de photo ou d’espèces. Les gros DLC apportent beaucoup de contenu et c’est encore une grosse caisse d’heure de jeu qui vous attend.

Attention lorsque vous commencez une partie elle peut durée 1 h comme 20… alors prenez bien cette variable lors du lancement de vos parties. Amusez-vous bien et que la force soit avec vous !