Nano Falcon de Silverlit

Nano Falcon de Silverlit

Nano Falcon

  • Type d’objet : Mini Helicopter
  • Interêt : J’ai toujours voulu etre pilote
  • Liens : Nano Falcon Silverlit

 

Grace à la charmante MargXT j’ai eu l’occasion de tester un peu la nouvelle machine de Silverlit. Le Nano Falcon, qui n’est autre qu’un tout petit hélico radio-commandé.

Oui nous sommes d’accord, cela sort de mon terrain de jeu habituel, mais ça méritait tout de même le détour.Où est-ce que vous pouvez acheter les produits Silverlit ?

Alors, j’ai eu il y a bien longtemps un hélico radio commandé tout en plastique, c’était réellement un souci lors du pilotage. N’étant pas un expert dans le maniement de la télécommande, le pad pas de problème, mais là c’était bien plus compliqué.

Il allait n’importe où et passait son temps au sol plus qu’en l’air. Lorsque j’ai vu l’opération Cap où pas cap, je me suis dit pourquoi pas tenter ma chance. Le but est de faire une vidéo sur la maniabilité de la chose.

Bon si dans une pub on vante la maniabilité c’est que les concepteurs sont certains de leur coup.

J’ai donc participé et j’ai eu la chance d’être tiré au sort.

[object Object]
 

 

J’ai reçu un minuscule colis, il parait inpensable qu’il puisse y avoir un engin téléguidé dedans et pourtant…

La boite fait 25 cm de haut pour 10 cm de large, dedans je trouve une télécommande qui respire la qualité.

Je me rappelle de mon ancienne télécommande, légère comme un bout de carton et avec juste une molette d’accélération. Elle possède deux joysticks, un pour la puissance, l’autre pour la rotation de l’hélico.

Deux boutons sont également présent sous ce dernier permettant de faire une correction de trajectoire. Très utile pour faire du vol stationnaire pour de vrai. Dès que votre hélico tire à droite hop on corrige.

Je trouve une petite prise jack dessus, énorme c’est la prise pour recharger l’hélico. Pas besoin d’une alimentation secteur, on met 4 piles AA dedans et on s’en sert comme moyen de chargement de l’hélico, en plus de le contrôler bien entendu.

Un sélecteur A/B/C est également présent et cela permet de sélectionner la bande de fréquence pour le contrôle de l’appareil.Passons maintenant au Nano Falcon. C’est petit, pas beaucoup plus gros qu’une pièces de deux euros.

Rien de super compliqué à savoir dessus. Il y a sous le châssis un emplacement pour mettre le véhicule sur la télécommande et le recharger.

Un bouton On/Off. Super léger et visiblement bien plus robuste que mon ancien équipement, je sens que ça va beaucoup me plaire. Egalement présent dans la boite, des pièces de rechange sont mises à votre disposition.

Ce sont deux pales anti-couple (petit rotor arrière) de rechange et un « arrache pale » pour pas tout casser.

 

[object Object]
 

 

Bon voila tout est chargé, je me lance. Je dépose le petit engin sur mon bureau, j’envoie les gaz et manque de me faire découper par les rotors tellement il part vite le bougre.

Après deux minutes de compréhension et de prise en main, j’arrive enfin à maîtriser l’engin. Je suis ravi, avant c’était même pas imaginable un tel exploit, mais maintenant j’arrive presque à faire ce que je veux avec.

Mes chats eux aussi sont ravis. Avec le peu de maîtrise que j’ai, je suis tout de même parvenu à dire bonjour de prés à un de mes chats qui roupillait sur mon canapé. Réaction d’autodéfense oblige, mon nano pris un coup de pattes qui le fit valdinguer à l’autre bout de la pièce.

Oui il est musclé mon chat :p Le second test sera ma gamine de sept ans. Après les fous rires qu’elle a pris parce que je me suis crashé 35654 fois.

Je lui demande de faire mieux. C’est chose faite, la petite prend tout de suite le pli et sait maîtriser le Nano Falcon. Peut être même mieux que moi, mais chut hein !!!.

Je reste tout de même bluffé par la facilité de déplacement du bazar, j’aurai parié que ce serait un véritable calvaire. Il n’en est rien, simple et performant, une autonomie réduite disons 5 minutes en plein charge.

Mais c’est largement suffisant pour se faire plaisir, d’autant plus que la recharge ne dure pas plus de temps.Je m’entraîne à maîtriser mon Nano Falcon du mieux possible. J’aimerai pouvoir montrer ce qu’il a dans le ventre.

silverlit-rc-nano-falcon-helikopter-duopack.jpg
 

Au bout d’un petit temps d’adaptation, j’arrive enfin à faire ce que je veux. Savoir atterrir comme il faut, bon ok c’est encore 1/10 mais c’est toujours mieux que 0. et surtout j’arrive à faire des marches avant puis arrière sans le planter.

Mon défi perso étant de passer sous une table d’enfant Ikea. C’est bon j’ai réussi après une bonne demi-heure. Bon c’est vrai alors ce qu’on peut dire sur cet hélico. C’est petit, simple et super maniable.

BRAVO Silverlit.Le défi est de le faire promener dans un coin exigu et difficile d’accès. J’ai à ma disposition tout un tas de pièces, vivants dans une maison de hobbit, je devrai pouvoir trouver.

Après un rapide tour d’horizon je choisi la maison de poupée de ma gamine.

Un RDC, un étage et un grenier aménagé . Mon défi sera de me poser au premier étage. 

Gameover

    Laisser un commentaire