[Histoire] DayZ – Le Malchanceux

Le Malchanceux

  • Type d’histoire : Fiction
  • Environnement : DayZ Mod

 

Zombies_01.jpg
 

 

Nous voyageons de nuit, pour éviter les bandits et les zombies. Nous sommes deux survivants, et nous avons besoin de médicaments. Moi j’ai besoin d’une bonne dose de Painkiller car je tremble comme une feuille.

Et ma femme à besoin d’une poche de sang, elle en a perdu beaucoup. Nous nous sommes fait attaqués par une horde de zombies près de Cherno alors que nous étions en train de piller un grand magasin.

Nous n’avons pas eu le temps de prendre quoi que ce soit. Ce jour là nous étions trois. Mon frère faisait partie du groupe.

Malheureusement, il n’est jamais ressorti de ce magasin vivant.Il faisait nuit, nous avions mis des torches un peu partout en ville pour nous repérer. Nous étions dans le bâtiment en face du magasin.

Avec mes jumelles j’avais repéré pas mal de vivres dedans. Ca ne faisait pas loin de 3 jours que nous n’avions rien mangé. Ce n’était plus tenable, surtout pour mon frère qui en temps normal était un énorme mangeur.

Après avoir mis des torches dans les rues voisines pour attirer les zombies loin de notre position, nous nous étions approchés discrètement du magasin. Mon frère ne pouvant plus tenir était parti en courant dans le magasin.

Un zombie l’avait vu et en avait attiré d’autre dans le magasin.J’avais mon fusil et j’ai tiré sur le premier, ma cible était touchée. La vague de zombies obligea mon frère à rentrer de force dans le magasin.

On entendait ses cris et ses coups de feu. Le problème c’est que tout ce bruit alertait les autres.Je suis rentré dans le magasin à mon tour et j’ai tenté de tirer sur tout ce qui bougeait. Un contaminé m’a sauté dessus, et je perdis mon arme.

J’avais toujours ma hache, j’ai l’ai dégainée et je tranchais dans le vif du sujet. J’ai repéré mon frère avec trois zombies sur le dos. Je voyais du sang partout, mais je ne savais pas si c’était le sien ou celui des contaminés.

Je ne perdis pas de temps et je fonçais aider mon frère. Je l’entendais hurler de douleur, sous mes coups de hache les agresseurs tombaient un par un. J’avais les yeux fermés, j’étais sous le choc, et je tapais dans le tas de sauvages.

Mon dernier coup rendit le silence à la ville. Lorsque j’ouvris les yeux … je venais d’achever mon frère un coup de hache en pleine tête.

Je ne voulais pas ça, je voulais le faire sortir d’ici, mais j’avais échoué, je ne m’en remettrai jamais d’avoir assassiné mon frère

Mais maintenant nous devons survivre, ma femme et moi sommes tout près de Mogilevka, nous allons voir s’il y a à manger et si on peut trouver tout ce dont nous avons besoin.

C’est une toute petite ville, du coup il y aura moins de monde, mais peut être aussi qu’il n’y aura rien d’intéressant, mais bon nous n’avons pas trop le choix.Je n’en crois pas mes yeux, un quad est au beau milieu de la route, un groupe de zombies est en train de manger un survivant à une dizaine de mètres du véhicule.

Je fais un signe à ma femme, on va s’approcher doucement, on va voir si on peut prendre le quad. Me voila à plat ventre dans l’herbe en direction du quad. Il fait nuit, je ne vois pas très bien. Soudain un cri, je me retourne et ma douce est attaquée par un sauvage.

Je l’a vois partir en courant en direction de la meute de zombies. Ca va être tendu. Je me lève et je pars en direction de ma demoiselle, je hurle « par ici, on va se cacher aux alentours, regarde… une ferme !

On se dirige vers un bâtiment, on se dit qu’on doit pouvoir semer nos agresseurs par là. Effectivement après deux ou trois zigzags dans le jardin de la propriété, nous sommes maintenant cachés dans le foin, et personne ne nous a vus.

Mais le problème c’est que partout il y a des zombies. Pratiquement toute la ville est après nous. Nous devons faire diversion, soit on les tue tous, soit on les sème plus loin d’ici, nous devons voir le quad, c’est peut être notre chance. 

Je me mets à courir, j’alerte tout les zombies aux alentours, ma femme pendant ce temps se dirige vers le véhicule, elle monte dessus et rien …Je n’en peux plus, je me retourne et j’engage le combat.

#Bang #Bang #Bang

Trois de mes poursuivants tombent, il en reste encore quatre ou cinq, je vais me rapprocher du quad pour que ma femme m’aide. Au moment où j’arrive près du quad je la vois courir dans ma direction un zombie derrière.

Je me retourne une fois de plus, et oh surprise j’ai semé trois de mes agresseurs, il n’y a plus qu’une personne derrière moi. J’engage le dernier, je le fais tomber sous le feu de mon fusil.

Sa tête complètement déformée par l’impact, il fini sa course dans mes bras. Je le jette au sol et je regarde ma femme qui court toujours. J’arme mon fusil, je tremble tellement. Elle est un peu loin, mais ça devrait être bon.

Je vise la tête de son poursuivant, je presse  la détente.Je distingue dans la nuit une gerbe de sang, et les deux tombent au sol. Elle a du trébucher, je m’approche d’elle et je lui dis

  • on a eu chaud, hein ?

 elle ne répond pas. Je prends ma torche pour l’éclairer, c’est horrible, ma balle avait touché sa tête, elle est complètement défigurée, la balle l’avait traversé de part en part pour terminer sa course dans la tête du poursuivant.

Je suis nul, après avoir tué mon frère je termine par ma femme. Je me dirige, le cœur lourd vers le quad. Je tente de le démarrer, il part au quart de tour, je monte dessus et pas d’essence.

Elle n’aurait jamais pu partir avec c’est pour cela qu’il n’avait pas bougé. Je passais devant son cadavre. Des larmes montaient, je ne pus m’empêcher de fondre en larmes sur son cadavre en lui demandant pardon.

Elle aurait voulu que je me batte pour eux,  je remonte sur mon quad pour tenter de le bouger, je regarde une dernière fois son cadavre. Soudain j’aperçois un peut plus loin un flash lumineux. Une douleur atroce me fit tomber de mon quad…——————–

[object Object]
 

Avec tout le bruit qu’ils avaient fait, nos deux survivants avait attiré des bandits, l’un d’entre eux tira sur le survivant debout sur le quad, il ne pouvait pas le manquer.

Les bandits se dirigent maintenant vers la villa pour vérifier si les survivants sont bien morts. Ils ont de l’essence pour le quad dans leurs sacs….

Laisser un commentaire