Life Is Strange

Life is Strange

  • Plateforme de test : Version Steam
  • Jeu dispo : PC, Xbox et Playstation
  • Type de jeu : Aventure
  • Scenario : Tres bon
  • Liens : Life Is Strange

 

Life_is_Strange_00.png
 

Specs Minimum 

  • Système d’exploitation : Windows Vista 
  • Processeur : Dual Core 2.0GHz or equivalent 
  • Mémoire vive : 2 GB de mémoire 
  • Graphiques : ATI or NVidia card w/ 512 MB RAM (not recommended for Intel HD Graphics cards) 
  • DirectX : Version 9.0 
  • Espace disque : 5 GB d’espace disque disponible

 

Specs Recommandées

  • Système d’exploitation : Windows 7 
  • Processeur : Dual Core 3.0GHz or equivalent 
  • Mémoire vive : 2 GB de mémoire 
  • Graphiques : ATI or NVidia card w/ 1024 MB RAM (NVIDIA GeForce GTX 260 or ATI HD 4890) 
  • DirectX : Version 9.0 
  • Espace disque : 14 GB d’espace disque disponible

 

Life Is Strange est un jeu épisodique d’aventure graphique à la troisième personne.

Si vous avez aimé Walking Dead, c’est le même principe. 

Cinq épisodes au total, développés par Dontnod Entertainment et édités par Square Enix.

Le premier épisode est enfin disponible sur PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox One, Xbox 360 et PC. 

Si tout se passe bien, nous aurons la suite toutes les six semaines. Donc c’est parti pour le premier épisode.

 

À première vue, l’image que Life Is Strange dégage, c’est un jeu pour adolescent(e)s.

Après avoir pris en mains le pad, bien plus simple dans ce genre de jeu, je me lance et me laisse facilement guider. Rien de bien compliqué en soit, nous participons simplement à un film interactif.

A ce moment-là je fais rapidement une comparaison avec Walking Dead. C’est le même principe, nous participons à des discussions. Nos réponses changent l’évolution du jeu. Mais rien de très significatif.

Côté graphismes ce n’est pas du Cell Shading mais un autre style très propre.

J’avoue que graphiquement cela me plait beaucoup.

 

[object Object]
 

Bon continuons un peu dans le jeu. Je déambule dans le lycée, je regarde un peu partout.

Une voix nous raconte un peu tout. Jusque-là je ne sais pas trop à quoi m’en tenir. Je ne suis pas persuadé d’aimer le jeu. J’ai plus l’impression de jouer au Sims à l’école. Mais je m’accroche un peu, j’aimerai en savoir plus.

Tout ce mystère autour de mon personnage et du pourquoi je suis là m’intéresse. Ne vous laissez pas aveugler par les premières minutes du jeu. On dira que ce n’est qu’un Tutorial, en même temps c’est un peu le cas…

Me voilà dans les toilettes et là tout bascule. J’apprends que j’ai un pouvoir, celui de remonter le temps et ainsi de pouvoir corriger mes erreurs rapidement. C’est maintenant que tout s’emballe.

Je me retrouve dans un jeu aux multiples possibilités. Je me retrouve en classe comme au début, mais maintenant je connais mon pouvoir.

Mon seul but à présent c’est de retourner dans les toilettes pour corriger le temps.

[object Object]
 

Une fois corrigé, je me remets en route à la visite du campus. Tout au long de ce premier épisode, nous allons apprendre à contrôler notre pouvoir. Découvrir les nombreuses possibilités qui s’offrent à nous.

Cet épisode est rempli de petits puzzle-games assez simples. Au début du jeu nous sommes dans une tempête dévastatrice. À la fin du premier épisode, nous en apprenons plus.

Dans Life Is Strange 1er Épisode, nous avons droit à un tuto sur comment nous nous servons de notre pouvoir. On place également les bases du jeu avec les personnages principaux. Et on fait un GROS mystère à la fin.

Ainsi je n’ai qu’une envie c’est de jouer au second épisode pour pousser plus loin mon expérience de jeu. Surtout de savoir ce qui va se passer.

Donc d’un jeu préado sims life, on se retrouve embarqué dans un jeu complètement différent, c’est pourquoi il vous faudra vraiment faire l’effort de suivre l’histoire jusqu’au bout.

Cela en vaut sincèrement le détour.

Laisser un commentaire