SpeedRunners

SpeedRunners

  • Plateforme de test : Version Steam
  • Jeu dispo : PC, Xbox et Playstation
  • Type de jeu : FPS Exploration
  • Interêt : Parkour, Zombie et crafting
  • Scenario : Interessant
  • Liens : SpeedRunners

 

SpeedRunners_02.jpg
 

Specs Minimum 

  • Système d’exploitation : Windows XP and up 
  • Processeur : 1Ghz and up 
  • Mémoire vive : 1 GB de mémoire 
  • Graphiques : Dedicated video card recommended 
  • Réseau : Connexion internet haut débit 
  • Espace disque : 900 MB d’espace disque disponible 
  • Notes supplémentaires : MAC Users: SpeedRunners runs great in Parallels Desktop

 

Speedrunners est un petit jeu indépendant. Développé par DoubleDutch Game et édité par TinyBuild.

Je passe le coté « c’est du Early donc pas forcément très stable, bug et compagnie », ce n’est pas ça qui nous intéresse ici.

SpeedRunners est un jeu de course. Le but étant de sortir tous vos adversaires de l’écran. Et oui ce jeu n’a pas de fin.

Vous ne finirez donc pas premier d’une course. Au programme coups fourbes et bonus vous feront gagner de la vitesse ou ralentiront vos adversaires.

Une multitude d’obstacles sera mis en travers de votre chemin. Des pièges seront également de la partie. Un autre très bon point c’est que le workshop steam est ouvert et que vous aurez un choix immense de maps.

C’est un jeu à 200 à l’heure. Pas le temps de réfléchir il vous faut courir, prendre des bonus et ralentir vos adversaires.

Les pouvoirs que vous trouverez sont assez simples d’utilisation. Vous pouvez également utiliser un grappin pour vous accrocher au décor et ainsi prendre une montée avec élan.

 

[object Object]
 

 

 

La panoplie du parfait petit fourbe. 

  • Un grappin utilisable uniquement sur l’adversaire le plus proche. Il vous permettra de stopper net la personne et de lui passer devant.

 

  • Un rayon froid : Avec vous allez pouvoir congeler toutes les personnes en face de vous. L’utilisation est parfois hasardeuse, mais c’est très puissant. Elle dure très longtemps et est souvent décisive pour le résultat du match.

 

  • Une torpille : Vous vous transformez en missile et vous remontez tout le monde. Chaque personne touchée sera mise à terre.

 

  • Un rayon protecteur ou ralentissant : selon si vous utilisez ce rayon (icône cercle bleue) vous repousserez les personnes trop proches de vous. Mais cela peut également vous protéger des attaques de missiles, boules de feu…

 

  • La boule de feu : Vous lâchez une boule de feu qui fait tomber toutes les personnes qu’elle touche. Elle se déplace en ligne droite et se fracassera contre un mur à la première occasion.

 

  • Missile à tête chercheuse : Attention ce missile ne fera pas de différence entre vous et un ennemi. Une fois lancé il ira chercher une cible. Si vous tirez dans un endroit top exigu il vous mettra au sol.

 

  • Bombe radiocommandée: vous posez une caisse et vous actionnez quand bon vous semble l’explosion, parfaite pour faire un piège.

 

  • 3 Caisses : Vous pouvez mettre 3 caisses quand bon vous semble. Cela ralentira un peu vos adversaires.

 

[object Object]

 

 

Du run sauvage

Vous avez un choix de personnages tous plus ou moins fun. Si vous optez pour un addon Youtubers vous aurez en plus des personnages connus de youtube. Les animations sont à mourir de rire.

Dans Speedrunners nous ne nous prenons pas au sérieux. L’objectif est simple, le règlement clair. Une partie dure autour de 5 min voir 10min pour les plus sauvages d’entre vous.

Lorsqu’un joueur est mis hors service (sortie de l’écran), la musique s’accélère et l’écran rétrécit à vue d’œil. Ainsi les parties ne durent pas trop longtemps et jusqu’au bout nous sommes en apnée. Il est hors de question de lâcher un bout de terrain.

 

Le style est au rendez-vous

Les premières parties sont laborieuses. Ce n’est pas simple à prendre en main au début. Mais après une phase d’adaptation, comptez 3 ou 4 parties. Vous allez jouer et prendre un réel plaisir à faire un duel entre amis.

Une fois votre joueur en main, c’est simplement magnifique. Des déplacements fluides, des sauts calculés au pixel prêt, des très belles figures acrobatiques vous attendent. 

 

[object Object]
 

 

 

Des graphismes et commandes simplistes

Oui et alors ? C’est comme ça que nous aimons les petits jeux. Rien de compliqué et de trop galère pour nos configs actuelles. C’est un plaisir de jouer sur n’importe quoi comme machine. La prise en charge de la manette est un plus.

Vous pouvez être jusqu’à quatre joueurs sur le même écran. Le but étant de faire sortir les autres de l’image. Ce n’est pas un écran splitté que vous avez, mais le même écran pour tout le monde. LE plus dur sera de retrouver votre personnage dans tout ça.

 

Online et local

Oui ce qui est intéressant dans ce jeu, c’est d’une part le concept qui est très fun, mais surtout de le faire partager. Pour ce faire, on nous propose un multiplayer local : jusqu’à 4 joueurs sur le même écran.

Vive les soirées entre potes autour de la TV. Ou pour le plus geek antisocial, un online sera mis à votre disposition. Un leaderboard sera alors de la partie. Ce n’est pas tout de dire que vous êtes le meilleur, il va falloir le prouver sur le terrain.

 

Un rapport prix/amusement qui déchire

Actuellement disponible sur Steam au prix de 10€ (et probablement régulièrement en soldes) votre amusement est garanti. Seul, à plusieurs sur la même TV ou online, cela promet de grandes soirées épiques en stress et amusement.

Fou-rires assurés.Si vous jouez à plusieurs en local, pensez tout de même à prévenir vos voisins.

Laisser un commentaire