Escape Dead Island

Escape Dead Island

  • Plateforme de test : Version Steam
  • Jeu dispo : PC, Xbox et Playstation
  • Type de jeu : TPS Exploration, Puzzle Game
  • Interêt : Zombie et baston
  • Scenario : Pas mal
  • Liens : Escape Dead island

 


Specs Minimum

  • Système d’exploitation : Windows Vista x86 SP2 with DirectX 11 Update Installed, Windows 7 or Windows 8 
  • Processeur : Intel Core 2 Duo E4600 or AMD Athlon 64 X2 4800+ 
  • Mémoire vive : 2 GB de mémoire 
  • Graphiques : Radeon HD 5450 (1 GB) or GeForce GT 430 (1 GB) 
  • DirectX : Version 11 
  • Espace disque : 10 GB d’espace disque disponible 
  • Carte son : DirectX compatible sound card 
  • Notes supplémentaires : There is no support for Windows XP or DirectX 9 and below.

 

Specs Recommandées

  • Système d’exploitation : Windows 7 (64-bit) or Windows 8 (64-bit) 
  • Processeur : Intel Core 2 Quad Q6600 or AMD Phenom 9850 
  • Mémoire vive : 4 GB de mémoire 
  • Graphiques : Radeon HD 6850 (1 GB) or GeForce GTX 460 (1 GB) 
  • DirectX : Version 11 
  • Espace disque : 10 GB d’espace disque disponible 
  • Carte son : DirectX compatible sound card

 

Étant un grand fan de Dead Island, je ne pouvais clairement pas passer à coté d’une review de Escape Dead Island. Bon, après c’est un changement radical par rapport aux versions FPS. Oui ici c’est du TPS (on voit le personnage).

C’est jouable et très simple à la manette. C’est un bon point, car un TPS pour moi et même sur PC se joue avec une manette pour plus de confort. Si ce n’est pas possible, car il nécessite trop de boutons, le bon vieux combo clavier + souris fera très bien l’affaire.

Changement radical pour la partie graphique, on nous met du Cell shaded (le même style graphique que Borderland).

C’est donc une question de goût, certains n’aiment pas du tout, moi j’aime bien…

Escape Dead Island prend part avant le premier du nom. Votre première mission se passe 2 jours avant l’infection de Banoi (Dead Island 1) et votre personnage principal évoluera 6 mois après la première mission.

Cependant dans l’évolution du scénario nous allons retrouver des membres du Dead Island 1.

Donc tout s’accorde bien, passons maintenant au vif du sujet.

 

[object Object]
 

Escape Dead Island n’est pas un FPS 200% gore et action, c’est un TPS bien plus orienté aventure et découverte de mystère.

Dans un premier temps sur une île bizarrement déserte, vous allez découvrir que votre personnage principal Cliff est un peu tracassé par on ne sait quoi. Il a des hallucinations plus vraies que nature.

Nous sommes donc dans un jeu où beaucoup de choses se croisent. La survie de votre personnage, la découverte de la vérité sur lui, mais également chercher un moyen de sortir d’ici et de comprendre comment tout est arrivé.

Faites-moi confiance, vous en aurez pour votre argent avec tout ce qu’il y a à faire dans cet opus.Dans aventure j’entends par là, découverte et objets précieux (pas de sous, mais précieux pour la progression).

J’ai trouvé une lampe torche, parfait je vais pouvoir visiter des lieux jusqu’ici impossibles, car trop sombres. Un pied de biche également pour démonter les portes. Franchement on dirait un petit Zelda dans un monde de zombies.

En gros vous suivez des directives, des objectifs qui vous donnent accès à du matériel qui vous aidera dans la suite de votre exploration.

[object Object]
 

 

Ce n’est pas un monde aussi ouvert que les DI, cela reste très couloir par moment.

Une très bonne chose c’est la partie combat. Oubliez tout de suite comme dans le FPS de rentrer dans le tas et de faire du Monster Kill. C’est ici tout simplement impossible. Les zombies sont bien plus forts en deux ou trois coups votre compte est bon.

Cependant et là je tire mon chapeau, la partie infiltration est remarquable. Oui oui j’ai bien dit infiltration, vous pouvez faire du backstab de zombie.

Vous arrivez discrètement dans le dos de celui-ci et CRACK ! Un coup de tournevis visiblement pas très affûte dans les tempes et on insiste bien jusqu’à tuer le mort.

De petits logos sur la tête des zombies vous renseignent sur, j’ai entendu quelque chose, je vais voir ce que c’est, je chasse un vivant, je cherche.

Dans Escape Dead Island, on prendra un malin plaisir à faire des diversions pour éviter une horde ou pour assassiner un par un les zombies. Une dimension jusque-là jamais mise en avant dans ce type d’univers.

Est-ce choquant ? Pour les puristes (et j’en fais partie) Oui c’est bizarre de faire du backstab de Zed qui sentent normalement votre odeur à des mètres à la ronde.

Mais également le côté, « j’ai vu un truc », « je vais voir ce que c’est », nous donne l’impression qu’ils ont une réflexion.

Donc bon sorti de ce contexte, je dirai que ce sont des infectés plus que du Zed et qu’ils ont encore un peu de jugeote.

 

[object Object]
 

Vous êtes fan du monde de Dead Island ? Je trouve que ce jeu est une autre vision de la catastrophe de Banoi. Il vous apportera beaucoup de réponses.

Je pense que vous ne serez pas déçu par ce qu’on vous propose dans Escape Dead Island.

Attention toutefois ce n’est PAS DU TOUT la même chose que dans les FPS. 

 

[object Object]
 

 

 

Les plus

  • Cell Shading
  • Aventure
  • Continuité de l’histoire
  • Jonction avec les DI déjà sorties
  • L’infiltration 

 

[object Object]
 

 

Les moins

  • La camera met du temps à revenir à Zéro.
  • Pas de crafting
  • De rares bugs
  • Backstab de Zombie ? 

 

Laisser un commentaire