Metro Last Light

Metro Last Light

  • Plateforme de test : Version Steam
  • Jeu dispo : PC, Xbox et Playstation
  • Type de jeu : FPS Exploration
  • Scenario : Tres bon

 

Metro_last_Light_03.jpg
 

Specs Minimum

    • Système d’exploitation : Windows Vista, 7 or 8 (64-bit only) 
    • Processeur : Dual Core CPU (2.2+ GHz Dual Core CPU or better) 
    • Mémoire vive : 2 GB de mémoire 
    • Graphiques : DirectX 10, Shader Model 4 compliant graphics cards (GeForce 8800 GT 512 MB, GeForce GTS 250, etc) 
    • DirectX : Version 10 
    • Espace disque : 10 GB d’espace disque disponible 
    • Notes supplémentaires : 64-bit only

    Specs Recommandées

      • Système d’exploitation : Windows 7 or 8 (64-bit only) 
      • Processeur : Any Quad Core or 3.0+ GHz Dual Core CPU 
      • Mémoire vive : 4 GB de mémoire 
      • Graphiques : DirectX 11 compliant graphics card (GeForce GTX 480 and above) 
      • DirectX : Version 11 
      • Espace disque : 10 GB d’espace disque disponible 
      • Notes supplémentaires : (64-bit only)

       

       

      [object Object]
       

      Metro Last Light est la suite de Metro 2033. Metro 2033 est une adaptation vidéo ludique du livre écrit par Dmitri Glukhovski.

      Suite à une guerre « nucléaire », le monde est devenu complément néfaste pour l’homme, et le pousse donc à se retrancher dans le métro. Notre histoire se passe dans le métro russe et nous jouons le personnage d’Artyom, qui dans le premier Metro (2033) a sauvé le métro.

      Deux fins existent pour Metro 2033, soit vous faites un pacte avec les « Sombres » sorte de « monstres » et dans ce cas vous allez comprendre beaucoup de choses, et surtout le fait qu’ils ne sont pas méchants.

      Soit vous anéantissez le « nid » des Sombres et c’est sur cette fin-là que Last Light est bâti.Nous sommes donc vu comme le héro qui a anéanti les sombres, mais un dénommé Khan affirme qu’il en reste un et que nous devons lui parler.

      Khan n’est pas un méchant comme la majorité des gens dans le métro, pour lui les sombres ne sont pas mauvais, ils sont notre futur.

      Vous allez donc partir à la recherche du Sombre. Tout ne va pas se passer comme il faut et vous allez rencontrer bon nombre d’obstacles sur votre chemin.

      [object Object]
       

      Le bestiaire est très varié et fort sympathique, oublions les zombies, bonjour les mutants et les psychopathes du métro. Mes bestioles préférées sont les araignées et l’ours.

      La partie infiltration est très bien faite, une montre à notre poignet nous donne des indications sur notre visibilité, « allumée » nous sommes visible, « éteinte » nous ne le sommes plus.

      Vous pouvez et vous devrez faire des parties en furtif afin de terminer un passage sans encombre car l’appel des renforts deviendra problématique.

      Coté son et image rien à dire c’est un jeu très beau, très fluide demandant une machine un peu musclée pour espérer faire une partie en 60 FPS constant (synchro verticale « ON ») et l’ambiance sonore aide pas mal dans les sursauts sur votre chaise.

      [object Object]
       

      Vous avez toujours le même système de commerce que dans 2033 à savoir l’échange de balles de grade militaire faisant plus de dégâts mais valant de l’or dans le métro.

      Ne soyez pas un lourd de la gâchette, privilégiez les attaques furtives et vous serez en un rien de temps un homme super riche et vous pourrez acheter ce que vous voulez dans le métro.

      Voici un petit bonus de ce qu’on peut trouver si on en a les moyens …. 

      Je peux vous dire que j’ai fait le jeu avec grand plaisir, l’histoire y est très prenante les DLCs permettent de boucler certaines zones d’ombre dans le scénario d’origine et le tout est rudement bien mis en scène.

      Si 2033 vous a plu ….. n’hésitez plus, prenez celui-là.

       

      Quelques Liens

      Laisser un commentaire