Resident Evil 2 – 2019

Le Remake de résident Evil 2 que vaut-il pour nous grand fan. Pour tout vous dire, j’ai joué normalement au Resident Evil 2 de 1998. J’ai même fait des speeds run dessus alors autant vous dire que celui-là est passé directement par la case précommande, collector Édition et tout ce qui s’en suis.

Comme j’ai eu la version collector, j’ai eu droit à des tenus qui vont bien, c’est parti pour la tenue « Noire » pour mes deux protagonistes. Je lance une partie en « Normale » et je sélectionne Leon, le petit bleu.

Vous vous rappelez bien l’ancienne version ? Bha c’est pareil quoi que, j’ai trouvé beaucoup de points communs évidemment, mais également beaucoup de nouvelles choses. La caméra n’est plus fixe, elle suit notre personnage. L’ambiance sonore et le côté survie sont très présents. Un combat avec un seul zombie peu tourné au vinaigre en moins de deux.

Un des points noirs que je relèverai sera le fait d’avoir besoin de tirer plusieurs (trop) de fois dans la tête du zombie pour le tuer définitivement. Le déplacement de notre personnage, d’une lourdeur à toute épreuve, j’ai l’impression d’être de retour en 98. Fini les techniques de yamakasi pour éviter une attaque. Là pas trop de choix, vous devez anticiper au mieux le déplacement de votre ennemie. Pour terminer avec le côté relou du jeu, si vous n’avez plus de balles, vous ne pouvez pas vous faire un chemin à travers les Zombies. Vous allez devoir vous faire bouffer pour avancer. En voilà encore un gameplay stupide je trouve. Donc conseil économiser vos balles, trouver du soin ET courir est la meilleure des armes.   

On retrouve Mister X et le docteur Birkin ainsi que le blood leeker qui vous rendront la vie impossible. Attention aux déplacements des boss, et faites votre possible pour ne pas mourir.

La partie graphique est incroyable, avec une Vega 64 je galère en Full HD et tout détail à fond, j’ai pas mal de ralentissement de temps à autre. Je suis même arrivé à faire planter mon PC pour cause de chaleur intensive c’est pour dire.

C’est beau, mais pas que, l’ambiance sonore vous fera sursauter à peu près toutes les 5 min. Même si c’est téléphoné on se plait à sauter dans tous les sens. Les rebondissements ne manquent pas et le scénario est à la hauteur du premier. Ils ont repris la trame principale et l’ont agrémenté de petite chose qui fera de votre expérience RE2, une expérience inoubliable. Le Maitre du survival Horror a encore frappé.

Bon, mais à part un gros bon graphique de folie, qu’avons-nous de plus ? Bha pas grand-chose je vous avouerai. La campagne comptabilisant environ 6 h de jeu par personnage. Une multitude de cadeau et de bonus. Comme pour vous remercier d’avoir joué au jeu. Mais sinon rien de bien waouh donnant envie d’y revenir encore et encore. On trouvera toujours dans notre entourage une sauvage qui va poncer le jeu à 100 %, mais j’avoue qu’une fois les deux campagnes effectuées, je ne suis pas certain de revenir encore et encore dans le jeu. Simplement à cause des lourdeurs citées plus haut.

Quoi qu’il en soit j’ai passé un très bon moment sur ce remake de résident Evil 2. Je me plais à croire que peut-être nous aurons l’occasion d’avoir un remake de Resident Evil 3. C’est une très bonne licence et franchement après les bouses que nous avons eues sous la licence, Resident Evil revient de loin. Bon j’y retourne j’ai encore des trophées à récupérer.