Vampyr

Vampyr

  • Plateforme de test : Version Steam
  • Jeu dispo : PC
  • Type de jeu : RPG,
  • Interêt : Un scenario au top
  • Liens : Vampyr

 

 

Specs Minimum

  • Système d’exploitation et processeur 64 bits nécessaires
  • Système d’exploitation : Windows 7/8/10 (64 bits)
  • Processeur : Intel Core i3-2130 (3.4 GHz)/AMD FX-4100 (3.6 GHz)
  • Mémoire vive : 8 GB de mémoire
  • Graphiques : 2 GB, GeForce GTX 1050 (Legacy GPU: GeForce GTX 660) / Radeon R7 370
  • Espace disque : 20 GB d’espace disque disponible

Specs Recommandées

  • Système d’exploitation : Windows 7/8/10 (64 bits)
  • Processeur : Intel Core i7-3930K (3.2 GHz)/AMD Ryzen 5 1600 (3.2 GHz)
  • Mémoire vive : 16 GB de mémoire
  • Graphiques : 4 GB, GeForce GeForce GTX 970 / GTX 1060 / Radeon R9 390
  • Espace disque : 20 GB d’espace disque disponible

 

C’est véritablement un très bon jeu, tout est bien amené et je n’ai pas eu de souci de bug ou quoi que ce soit. Peut-être le côté trait frustrant des adversaires trop fort. Mais avec un peu d’entrainement, ça passe.

Vous avez des boss bien difficiles à vaincre, il vous faudra bien anticiper les attaques et surtout bien analyser votre adversaire.

La durée de vie du jeu tourne autour des 30 heures environ. La rejouabilité est présente, vous pouvez soit décimer tous les quartiers, soit tous les sauver. Par contre, une fois terminer, vous faudra tout recommencer à zéro. Il n’y a pas de Niveau plus.

Le scénario est tellement bien ficelé qu’il n’y a pas de temps mort et une multitude de rebondissements. De quoi vous tenir en haleine pendant des dizaines d’heures.

L’économie locale s’en trouve également modifié. Plus le niveau sanitaire est élever moins chers seront les marchandises.

Manger des gens fera évoluer également les choses. Par exemple de si j’attaque un gamin isolé. LE lendemain on se rend compte que le père a disparu et je finirai par le retrouver dans un autre quartier très agressif. Il en deviendra un boss pour passer je serai dans l’obligation de le tuer.

Une fois que vous avez validé votre montée en niveau un jour passe et les quartiers évoluent en fonction de vos choix. Soit vous avez soigné des gens et cela augmentera le niveau sanitaire du coin, soit vous n’avez rien fait et cela va diminuer.

Vous avez ensuite une partie compétence physique ou vous allez pouvoir upgrader votre santé, votre endurance (chose très importante) et la quantité de sang que vous pourrez amasser (c’est le Mana des sorciers ne pas faire l’impasse dessus) en effet le sang est différence de la santé. Il sert principalement à l’utilisation de pouvoir.

Des ultimes seront à votre disposition également, belle scène d’action lorsque vous les déclenchez. Ils feront plus ou moins de dégâts en fonction des ennemis en face de vous. Car ils seront plus ou moins résistants à certaines attaques au fil de vos niveaux.

Ici vous devrez choisir la puissance et l’effet de vos attaques. Soit je fais des dégâts purs et dure, soit des dégâts des ténèbres, ou de sang. Puis dans la partie défense, vous avez un bouclier de sang ou de quoi figer vos adversaires dans l’espoir de fuir.

Attention cependant, car manger des PNJ risque de mettre en péril tout le quartier. S’il « tombe » c’est zone de guerre absolue et le traverser devient bien difficile. Pour faire évoluer votre personnage, cela se passe au lit. Il vous faudra dans un premier temps amasser de l’expérience. Ensuite vous devez trouver un refuge et vous pourrez les dépenser comme bon vous semble. Vous aurez à votre disposition une partie compétence d’attaque et défense.

Le but de la manœuvre est de faire en sorte de tout savoir sur la personne, faire attention qu’elle ne souffre pas d’une maladie ou d’un mal-être. Cela fera monter la qualité de son sang. Après si vous avez assez de puissance de manipulation vous pourrez si vous voulez manger le PNJ. Vous gagnerez ainsi énormément de points d’expérience afin de parfaire vos compétences de tueurs.

Vous allez arpenter quatre quartiers. Il vous faudra discuter avec tout le monde dans le but de découvrir différents secrets et débloquer d’autre dialogue avec les PNJ.

Concernant le déroulement du jeu, dans un premier temps vous devez un vampire et vous avez pas mal de souci pour comprendre ce qui vous arrive. Vous commencerez dans un quartier qui n’est autre qu’un hôpital. Quoi de mieux pour un vampire d’être au cœur même de l’épidémie de Grippe espagnole qui sévit au sein de Londres.

J’ai donc repris le jeu en suivant les différentes missions, ainsi j’ai fini par progresser un peu plus et j’ai débloqué de nouveaux talents et je suis devenu un vampire bien plus fort. Les combats c’est toujours un peu compliqué, vous allez devoir jouer de votre talent d’esquive pour espérer vous en sortir vivant.

Vampyr est tout simplement un jeu extraordinaire. Je me suis très sincèrement amusé. Surtout un scénario au top, bien que compliqué au début, j’ai sincèrement failli mettre de côté le jeu après 3 h. Pourquoi ? Tout simplement pour la difficulté des combats. Mais je me suis accroché et j’ai fini par comprendre pourquoi c’était trop dur. J’étais simplement dans une partie de la map qui était 10 niveaux au-dessus du mien.