State Of Decay 2

  • Plateforme de test : Version PC
  • Type de jeu : Gestion de colonies et de ressource en période Zombie
  • Intérêt : Walking Dead en jeu.
  • Liens : State Of Decay 2

 

Specs Minimum

  • Système d’exploitation : Windows 10
  • Processeur :  AMD FX-6300 or Intel i5-2500 @ 2.7GHz
  • Mémoire vive : 8 GB
  • Graphiques :  NVIDIA GeForce GTX 760 or AMD Radeon HD 7870

Specs Recommandées

  • Système d’exploitation : Windows 10
  • Processeur :  AMD FX-8350 or Intel i5-4570 @ 3.2GHz
  • Mémoire vive : 16 GB
  • Graphiques :  NVIDIA GeForce GTX 960 or AMD Radeon R9 380

State of decay 2, est un jeu de survie durant une apocalypse zombie. Le but de jeu s’en sortir bien entendu et surtout de développer votre colonie. Vous allez devoir prendre un certain nombre de risques afin de garantir la survie de vos membres.

Dans une ligné proche de la célèbre série Walking dead, vous allez devoir faire confiance à certaine faction, faire des échanges et même enrôler certain d’entre eux. Mais attention à la stabilité de votre communauté.

Trouver un endroit au calme et facilement défendable, car lors des sièges zombie, cela risque d’être très difficile de protéger tous les points en même temps. Gérez au mieux vos ressources, évitez les pénuries et prenez soin de votre équipe. Si le moral baisse, c’est toute la colonie qui sera en danger.

Un bestiaire très sympathique, du sauvage qui vous court après, le distancer sans véhicule est peine perdue. Rapide et agile, lui tirer dessus ne sera pas simple. Le plus radical reste le parechoc de votre camion.

Un boomer qui est le pire de tous à mon sens, il vous explose à la figure et vous empoisonne. Il vous fera perdre beaucoup de points de vie et cela même après sa mort. Attention de ne pas lui rouler dessus, il fait le mort de temps en temps au milieu de la route. Une véritable bombe puante qui n’attend que vos roues pour exploser.

Un hurleur, qui est comme on l’entend dire dans le jeu, un mégaphone zombie. S’il vous voit, il hurle et rameute tout ce qui traine autour de lui. Il n’a pas de bras, mais n’en reste pas moins dangereux. Le tuer en silence sera votre mission principale en cas d’infestation zombie.

Un mastodonte sera pour vous le big boss à éviter si vous n’aviez pas une mission stipulant clairement qu’il faut en abattre un. Il peut vous one shot si il vous attrape (cf le trailer), il est extrêmement solide et même un camion n’en viendra pas a bout.

Il en reste d’autre à rencontrer, certain vous donnerons la peste, vous empoisonneront ou carrément vous croqueront le crâne. Faites bien attention, chaque sortie est un risque majeur.

Les personnages sont uniques, si vous mourez, vous perdez définitivement le personnage, il vous faudra en prendre un autre et continuer votre progression. Différents évènements auront lieu tout au long de votre partie.

Les hordes, c’est assez simple à comprendre et cela fait peur d’un premier abord. Mais parfois vous tomberez sur des hordes de….. deux zombies….. Une horde qui pénètre dans une maison crée une infestation.

Les infestations sont des hordes qui ont investi une maison. C’est une mission de la plus haute importance, cela génère des masses de zombies à l’intérieur et ne pas s’en débarrasser tout de suite deviendra plus tard une véritable expédition.

Les Cœurs de peste génèrent des zombies pesteux qui vous contamineront à chaque touche. C’est très compliqué de les détruire. Déjà ils se défendent en créant des hordes de pesteux, et en plus ils sont très solides. Alors, oublier tout de suite de les attaquer avec un tournevis, cela ne fonctionnera pas.

Des sièges Zombie, lorsque vous fabriquez des choses dans votre base, vous gênerez du bruit. Si vous en faites trop vous subirez une attaque zombie pendant quelques minutes. Il faut absolument vous défendre. Vous risquez de tout perdre le cas échéant.

Votre boulot sera d’éradiquer le plus de menaces possible tout en veillant à la stabilité de votre communauté et à la bonne entente avec les factions adverses.

Un point super intéressant c’est le multi coop et le Cross plateforme. En effet vous allez pouvoir jouer avec des Xbox si vous êtes sur PC et inversement. Pour ma part je fais mes parties en réseau avec Rin.

Un point dommage c’est que lorsque nous rejoignions une partie multi, cela mets en standby notre base et nous aidons l’autre à survivre. Vous allez gagner des coffres d’équipement si vous bosser bien en multi. Vous pourrez les ouvrir une fois de retour dans votre colonie.

Organiser une attaque de cœur de peste, armé de bombe canette, et de grenade incendiaire. Se préparer à l’attaque avec un Barret à 300 m qui fixe le cœur par la fenêtre pendant que l’autre pose des bombes télécommandées tout autour du cœur. Le Barret fait le ménage autour de la maison. Le poseur de bombe, une fois le travail fini sort en courant de la maison et explosant le cœur de peste. Et pendant sa fuite il sera au couvert du Sniper allié. Bref un teamplay extrêmement bien roder qui a fait ses preuves plus d’une fois durant nos parties.

Tout au long de votre périple, vous allez avoir des appels radio vous demandant de l’aide ou vous donnant des informations sur des vendeurs. Les missions sont très répétitives, et il se peut que vous n’arriviez pas à avancer dans votre propre mission, car vous allez avoir de nombreux appel de survivant. Si vous les ignorez, il peut y avoir des représailles. A vous de faire le bon choix.

Actuellement il y a une quantité de bugs réseau assez dérangeants, comme des LAGs lors de partie en coop où on perd la synchro, mais le jeu continu a tournée, on prend des coups par des zombies invisibles, car l’autre le coté serveur a continuer la partie. On perd des véhicules qui se bloquent sur une rambarde ou sur un caillou. Disparition de certain objets sans raison (véhicules sur la carte, mais il est toujours présent sur la route ou encore impossible de vider ses poches a la base, car l’emplacement réserver pour cela n’apparaît plus. Espérons qu’ils vont vite remédier au problème.

Si vous aimez la survie, le base building et les zombies, c’est un jeu à avoir.

Laisser un commentaire