The Witcher 3

  • Plateforme de test : Version Steam
  • Jeu dispo : PC
  • Type de jeu : RPG,
  • Interêt : Un scenario au top avec une durée de vie hallucinante
  • Liens : The Witcher 3

 Specs Minimum

  • Système d’exploitation : 64-bit Windows 7, 64-bit Windows 8 (8.1) or 64-bit Windows 10
  • Processeur : Intel CPU Core i5-2500K 3.3GHz / AMD CPU Phenom II X4 940
  • Mémoire vive : 6 GB de mémoire
  • Graphiques : Nvidia GPU GeForce GTX 660 / AMD GPU Radeon HD 7870
  • Espace disque : 35 GB d’espace disque disponible

Specs Recommandées

  • Système d’exploitation : 64-bit Windows 7, 64-bit Windows 8 (8.1) or 64-bit Windows 10
  • Processeur : Intel CPU Core i7 3770 3.4 GHz / AMD CPU AMD FX-8350 4 GHz
  • Mémoire vive : 8 GB de mémoire
  • Graphiques : Nvidia GPU GeForce GTX 770 / AMD GPU Radeon R9 290
  • Espace disque : 35 GB d’espace disque disponible

The Witcher 3 est un jeu d’aventure, mais pas n’importe lequel, c’est une grande et epic aventure qui vous attend. J’ai eu l’occasion d’acheter une version sur Steam avec les DLC inclus.

Déjà avez-vous entendu parler de The Witcher ? J’imagine que pour la plupart des gamers « oui ». J’ai commencé à regarder The witcher à partir du 3e volet.

Les seules choses que j’avais retenues du jeu d’après des vidéos et certains commentaires il y a 2 ans. C’est que nous avons des plans de Nu et que l’aventure est Epic tournant autour des 100 heures.

J’ai donc mis beaucoup de temps à me mettre dessus. D’une part à l’époque le jeu coûte relativement chers, les DLC également.

Comme tous les jeux récents me diriez-vous. Ce que je confirme ayant pris Dragon Age inquisition sans DLC et maintenant j’aimerai me refaire le jeu DLC inclus, mais cela me couterait le prix du jeu lui-même (50 €).

Donc c’est le moment de me lancer lorsque j’ai vu la promo steam. N’ayant plus de jeu intéressant, je me suis dit « c’est le moment pour une grosse aventure.

D »ans un premier temps je me suis demandé si le fait de ne pas avoir joué aux autres opus du jeu aller être un problème pour la compréhension de l’histoire.

Il n’en est rien, les devs ont fait un travail remarquable. Donc si comme moi, vous n’avez jamais joué à The Witcher, nullement besoin de commencer par le premier pour évoluer tranquillement dans the Witcher 3.

Dans The Witcher 3 vous incarnez Geralt de Riv, vous n’aurez pas la possibilité de retravailler le physique de votre personnage. Il a cette tête et puis c’est tout. Vous n’aurez donc pas à loisir de lui mettre des tatouages et autre cicatrice lui rendant un air plus badass.

Les armures et vêtements seront votre seul trait de customisation possible. Bon avouons-le tout de suite, au début j’ai plus l’impression de me promener avec un matelas Ikea sur le dos qu’avec une belle armure qui va bien.

Tous les dialogues sont parlé, c’est un très gros plus qui rends l’immersion bien plus intense. Je l’ai fait en version française, alors j’avoue que de temps en temps c’est à mourir de rire, tellement les PNJs ont un accent terriblement compliqué à comprendre, merci aux sous-titres.

La bande-son est excellente, pour dire j’écoute l’OST de temps en temps et j’avoue qu’elle est pleine de souvenirs du jeu.

Parlons de l’intrigue principale maintenant. Elle est tellement bien narrée que nous avons l’impression d’être dans un film. Tellement de rebondissement et de choix à faire qui feront de vous un Geralt méchant sans cœur ou un sorceleur plein de bonnes volontés.

Un gros plus ce sont les missions secondaires et les lieux à découvrir. Si vous avez la fibre aventurière, vous allez passer un temps fou à faire de l’exploration. Tomber sur un monstre 10 niveaux au-dessus du votre ne signifie pas nécessairement la fuite ou la mort.

C’est juste qu’il va falloir user de vos talents pour pouvoir le tomber. Une petite anecdote, j’ai lâché rapidement la mission principale pour faire les secondaires.

J’ai eu beaucoup de mal à tenir certains gros monstres, mais les combats étant tellement intense c’était un vrai régal. J’ai dû mettre plus de 30minutes a tombé une Wivern royale qui avait 11 niveaux de plus que moi. Grosse satisfaction à la fin du combat.

Les loot sont conséquents, mais pour la plupart bien inférieurs à ce que vous allez pouvoir fabriquer ou acheter. C’est un point dommageable du jeu.

Faire un combat Epic avec un monstre plus haut niveau ne vous fera pas looter du gros item. C’est même tout le contraire. Cependant les DLC ont corrigé ce point-là.

Malgré un gros intérêt au jeu, une histoire passionnante ce jeu est un véritable souffre-douleur de bug. Les bugs sont présents tout au long du jeu à croire que cela fait partie de vos compagnons.

Je ne sais même pas par où commencer. Disons Ablette votre cheval, qui s’arrêtera sans raison lors de votre ballade en mode course dans la foret … qui ne saute pas automatiquement les petites barrières et qui est glitcher comme pas permis pour descendre des montagnes. Si vous voulez descendre sans encombre, prenez votre cheval et sauté dans le vide.

Ensuite de temps en temps vous allez mettre des gnons à des monstres, pourquoi ça ? Simplement parce que votre Geralt ne sort pas son épée.

Les murs invisibles ou les pixels de la mort je n’en parlerai pas ici tellement ils sont présents. Tout comme la mobilité de votre héros. Difficile de gravir des murs avec une telle rigidité cadavérique.

Le clou du spectacle c’est la mort de votre personnage lorsqu’il tombe d’un mètre, oui oui c’est bien ça un PUTAIN de mètre. Et même avec 12 millions de points de vie et un bouclier de Quen dessus.

Malgré ce genre de problème récurrent, j’avoue ne pas avoir trop souffert de ça. Cela ne m’a pas empêché de passer de très bon moment dans le jeu.

Pour avoir fait le jeu avec les DLC ce que j’ai trouvé c’est que les DLC sont très intéressants, les histoires sont sublimes et les décors sont vraiment magnifiques. De nouveaux monstres, de nouvelles missions, de nouvelles animations et de nouveau personnage haut en couleur. Tout un tas de nouveautés très intéressantes rendant l’immersion toujours plus intense. Cela augmentera la durée de vie de votre jeu d’une bonne trentaine d’heures.

Le Crafting, doux mots qui laissent entrevoir une multitude de choses à fabriquer. C’est bien vrai il y en a pour tous les gouts. Ramassez, démontez et découvrez des objets de qualités qui vous permettront de fabriquer une arme à la hauteur de votre Geralt.

Vous pouvez également optimiser votre équipement à l’aide de pierre qui vous pourrez par la suite améliorer avec des schémas.

Parlons-en justement, c’est une grosse partie de votre aventure, trouver des plans de fabrication pour faire des sets. Tout comme Diablo ou autre RPG qui se respecte, vous allez débloquer des atouts lorsque vous aurez 3 ou 6 pièces.

Vous aurez 5 Écoles à rassembler, Chat, Ours, Griffon, Loup et Manticore. Chacune dépendra de votre façon de jouer. Soit vous allez être un guerrier corps à corps qui manie l’épée comme un dieu. Ou alors un mage qui utilise les signes.

Les signes sont des capacités ou sorts que nous avons à notre disposition. Vous aurez Quen un bouclier vous protégeant d’une attaque, Igni qui est une vague de feu, Aard sera une vague télékinésie, axii qui vous permettra de manipuler les esprits les plus faibles et pour terminer Yrden qui est une protection contre les spectres, mais qui également vous permettra de ralentir les ennemis.

Plus vous monterez vos compétences et plus vous découvrirez des améliorations. Par exemple si vous garder l’attaque faible enfoncée, Geralt va faire des moulinets avec l’épée et tapera tout ce qui l’entoure. La même chose avec Igni par exemple qui transformera votre vague en véritable lance-flamme.

Certaines missions secondaires sont sincèrement intéressantes. Une vous permettra de faire du Housing, une autre vous prendrez part à une attaque de nid de monstre. Vous aurez également la possibilité de faire des jeux de foire pour impressionner la donzelle.

Participer à un tournoi ou à un combat en arène pour être le champion. Battez-vous ou trouvez des solutions sans combat. Mais attention à ne pas vous faire mener par le bout du nez.

Vous voyez il y a une multitude de choses à faire. Les missions secondaires sont tellement bien scénarisées qu’il vous en coûtera 1h par mission environ.

Avec une durée de vie exemplaire et un intérêt au jeu toujours grandissant au fil du temps. Vous ne serez pas déçu de ce petit bijou.

Laisser un commentaire